Nos bureaux sont fermés le jeudi 15 août. Pas de visites possibles le vendredi 16 août.            
 

Un réseau européen pour l’intégrité dans la fonction publique


© Huis voor klokkenluiders

C’est à l’initiative de la Maison des Lanceurs d’alerte (Huis voor Klokkenluiders) des Pays-Bas que plusieurs organisations européennes veillant à l’intégrité dans la fonction publique de leur pays se sont réunies, pour la première fois, le 24 mai dernier à La Haye. L’équipe du Centre Intégrité du Médiateur fédéral y était présente.

Afin d’échanger leurs connaissances et de partager leurs expériences, les organisations ont décidé de créer un nouveau réseau européen : NEIWA, pour Network of European Integrity and Whistleblowing Authorities. Le réseau regroupe 7 organisations, en attendant d’autres à l’avenir :
- le Centre Intégrité du Médiateur fédéral
- le Médiateur flamand
- le Défenseur des Droits (France)         
- Huis voor Klokkenluiders (Pays-Bas)
- Autorità Nazionale Anticorruzione (Italie)
- MFSA (Malte)
- Wirtschafts- und Korruptionsstaatsanwaltschaft (Autriche)

En Belgique, le Centre Intégrité du Médiateur fédéral enquête, selon la loi du 15 septembre 2013, sur les signalements d’abus et de fraude dans la fonction publique fédérale. Il protège également les fonctionnaires qui ont effectué un signalement.

En 2018, le Centre Intégrité a ouvert 44 nouveaux dossiers et a lancé 19 enquêtes. Le nombre de dossiers est en constante augmentation depuis sa création.


publié le: 03/06/2019