Personnes handicapées : la majoration de l’allocation ne sera plus perdue


© Belga

Dans certains cas, l’administration accorde une allocation plus élevée lorsqu’elle constate que l’état de la personne handicapée s’est aggravé. Or, les problèmes rencontrés par l’administration dans le traitement des dossiers retardent les examens médicaux et les décisions.

Majoration définitivement perdue

Les décisions de l’administration n’étant pas toujours rétroactives, les personnes handicapées pouvaient perdre plusieurs mois de majoration, c’est-à-dire le supplément d’allocation qui compense l’aggravation de leur état de santé.

Certaines personnes avaient fait appel au Médiateur fédéral car elles avaient définitivement perdu jusqu’à six mois de majoration.

Peu importe le retard

Le Médiateur fédéral pointe le problème depuis plusieurs années, il avait recommandé d’adapter la règlementation. Le Parlement a approuvé, à l’unanimité, une proposition de loi qui accorde désormais aux personnes handicapées la majoration de l’allocation dès la révision médicale programmée.

Pour le Médiateur fédéral, un droit ne peut pas dépendre de la rapidité de traitement du dossier. Il était inacceptable que des personnes subissent les conséquences financières du retard de l’administration.

Une plainte ?

Si vous rencontrez un problème avec la Direction générale Personnes handicapées :
- contactez d’abord son service de plaintes,
- si vous n’êtes pas satisfait, introduisez une plainte chez le Médiateur fédéral.

Un autre problème ? Le site www.ombudsman.be vous guide facilement vers l'ombudsman qui pourra vous aider.

publié le: 26/03/2019